Organigrammes de l’équipe de direction

La Fédération est dirigée par un Conseil d’Administration accompagné d’une employée pour l’aider dans ses missions.

Les membres du Conseil d’Administration, 12 maximum, sont élus pour 4 ans lors des Assemblées Générales et renouvelés par moitié tous les 2 ans.

Les membres du Bureau sont nommés tous les ans par le Conseil d’Administration parmi ses membres.

Le Conseil d’Administration est constitué de :

Les commissions sont dirigées par des chargés de mission :

 

À ce jour, la Fédération emploie une salariée, sous l’autorité du Président :

Présentation des Administrateurs :

Benoit MARIUS

Né le : 29/12/1984

Adresse : Allier (03)

Club: Romeo-Soft – D00301

Marié sans enfant, membre fondateur et Conseiller Technique National de la FFA depuis le début, en 2009, j’en suis aujourd’hui le Président depuis 2012.

Grâce à notre équipe, nous sommes passés d’environ 250 adhérents et une vingtaine de clubs affiliés en 2012, à plus de 4 500 adhérents et près de 300 associations affiliées aujourd’hui !

Etudiant et président d’une association événementielle d’informatique en 2004, je fonde les Romeo-Soft en 2005, association d’Airsoft pour laquelle j’assure la présidence jusqu’en 2024. Avec plus de vingt ans d’expérience associative, dont dix-neuf dans le domaine de l’Airsoft, en contact direct avec nos clubs sur le terrain et via le formulaire de contact de la Fédération, je connais les réalités du terrain et les préoccupations d’une association d’Airsoft.

À côté de mon investissement bénévole, j’ai débuté comme analyste-développeur en informatique après mes études, je suis devenu chef de projet informatique chez des d’éditeurs de logiciels et des sociétés de services où j’ai travaillé pour des grands groupes dans des domaines variés (industrie, énergie, médical…). Je suis aujourd’hui chef de projet d’aménagement numérique au sein d’une collectivité publique dans laquelle j’interviens régulièrement auprès des élus, j’ai donc l’habitude de superviser des projets sensibles, en équipe, et de les mener à terme. Fort de cette expérience, j’ai pu apporter mes compétences professionnelles au sein de la Fédération pour organiser le travail des commissions et du Conseil d’Administration avec de nouvelles méthodes et de nouveaux outils, pour des résultats mesurables plus efficaces.

Aujourd’hui du côté de Moulins (03), j’ai vécu sur Grenoble (38), Clermont-Ferrand (63) et Vichy (03).

Motivé pour faire évoluer l’Airsoft au niveau supérieur, fort de mon vécu et de mon réseau dans le domaine associatif, fédéral, national, européen…, je travaille au quotidien pour que notre démarche, mise en place depuis 2012, puisse s’inscrire dans la continuité : défendre l’Airsoft, continuer de faire évoluer la FFA vers une structure plus efficace, permettre un aboutissement de nos projets, guider les clubs dans leur développement et celui de l’Airsoft, et persévérer pour un Airsoft responsable.

Benoît


Yves-Mari PRADELLE

 

Né le : 30/09/1979

Adresse : Breuillet (91)

Club : Aucun (anciennement Softair Of Fortune) – licencié individuel

Moi c’est Yves-Mari PRADELLE, alias Sckizo.

Marié, père de 3 enfants je suis tombé dans la marmite de l’airsoft un peu avant les années 2000, d’abord avec un spring gagné à la fête foraine de Nantes (44), puis avec un autre acheté à bas coût dans une armurerie de Quimper (29), puis en 2001 en allant voir dans un magasin à Rambouillet (78) où j’ai acheté mon premier AEG, et découvert qu’il existait une association de gens qui se tiraient dessus dans les bois avec ces gros jouets pour adultes.

Cette association, c’était Softair Of Fortune, S.O.F. pour les intimes. L’une des 3 premières associations Loi 1901 d’Airsoft en France. Et à l’époque, l’idée de faire des associations ce n’était pas du goût de tout le monde. « Perte de liberté », « pour vivre heureux vivons cachés »….

Puis chez S.O.F. fût mis en place une limitation de puissance pour différente raison de jeu. Là encore, ce n’était pas du goût de tout le monde.

Puis vint le temps de faire respecter les limitations de jeu des mineurs, puis les billes bio…. A chaque fois ce fût les mêmes discours des mêmes personnes qui nous disaient « ça ne marchera jamais », « vous nous faite ch*er avec vos règles ». Et pourtant depuis beaucoup on finit par trouver ces idées bonnes.

Cette association, j’ai commencé par en être membre, puis ma grande bouche et mon envie d’être utile ont fait que je suis devenu OrgZ, puis vice-PreZ, puis PreZ (oui chez SOF on aime bien les Z). J’ai été PreZ pendant 5 ans avant d’arrêter faute de temps et aussi parce qu’un déménagement à plus d’une heure du terrain, et 3 enfants, ça ne motive plus trop à y aller le dimanche matin, et un PreZ qui ne se pointe plus sur le terrain ça fait tâche.

Mais avant ça j’ai été contacté par un groupe de personnes qui avait une idée pour l’airsoft : faire une « Fédération Française ». Là encore « Perte de liberté », « pour vivre heureux vivons cachés »,  « ça ne marchera jamais » se firent entendre bien fort. Mais on a commencé, on a continué, et on continue encore à montrer que l’idée est bonne.

Est ce que je joue encore ? Très peu, seulement sur une ou deux OP dans l’année avec des amis. La vie de famille, et mon travail de prestataire informatique BI, ne me permettent pas beaucoup plus. Mais comme j’aime ce loisir, je continue à m’impliquer dans la FFA, mais aussi autour de moi en parlant de mon loisir et en le faisant connaître.

Yves-Mari


Thibault BARRÉ

Né le : 25/08/2000

Adresse : Essonne (91)

Club : Cercle d’Airsoft Paris-Saclay – F0910010

Chers tous,

Résidant en Île-de-France, je suis étudiant en droit privé ainsi que Président et membre fondateur d’une toute jeune association promouvant la pratique sportive de l’Airsoft, au travers du Tir Sportif de Vitesse Air — ou IPSC Action Air.

Remontons quelques années en arrière. Dès l’âge de 8 ans, je commence le tir sportif, au travers de nombreuses disciplines de la FFTir.

Début 2015, à l’aube de mes 15 ans, je contacte la Fédération Française d’Airsoft afin de créer une association. Force a été de constater que mon engouement était biaisé par mon insouciance : « L’Airsoft n’est pas accessible au même titre pour les mineurs et les majeurs ? ». La Fédération a alors fait preuve d’un sérieux indéfectible en m’enjoignant de n’essayer, sous aucun prétexte, d’acquérir une réplique dont l’énergie était supérieure à la limite autorisée pour les mineurs.

Les années passent, ma volonté demeure. Début 2020, je contacte à nouveau la Fédération dans la même optique que 5 années auparavant. À ceci près — et ce n’est pas des moindres —, je suis désormais majeur et mes projets sportifs liés à l’Airsoft ont été mûrement étudiés afin que ces derniers soient légitimement présentés à la Fédération.
Ayant décelé mon appétence pour l’aspect sportif de l’Airsoft et, surtout, étant convaincus de ma motivation, les membres du Conseil d’Administration m’ont proposé de rejoindre les bénévoles de la Fédération afin d’œuvrer pleinement au sein de la Commission Sportive.
À l’heure actuelle, la mise en commun de nos moyens respectifs, parmi lesquels figure en premier lieu la latitude que me laisse la Fédération, permettent des avancées considérables du dossier sportif dont je suis en charge.

En rejoignant la Fédération en mars 2020, en début de confinement, j’ai été directement mobilisé avec l’ensemble des bénévoles afin d’établir un guide de reprise de l’activité en application des dispositions légales, sans être davantage contraignant que ces dispositions.

Par nature, je suis adaptable, diplomate, tenace et rigoureux. Le Conseil d’Administration m’a alors proposé, lors de l’Assemblée Générale 2020, la fonction de Responsable de la Commission Juridique. Qui refuserait de mettre ses compétences au service d’une passion qui lui tient à cœur de défendre ? C’est donc tout naturellement que j’ai accepté cette opportunité.

La défense des intérêts est une notion précieuse. Elle l’est d’autant plus lorsqu’elle est assurée avec conviction. En l’occurrence, cette conviction s’illustre, à titre personnel — et de manière unanime au sein de la Fédération —, par la volonté d’un Airsoft pérenne au sein duquel toutes et tous font entendre leurs voix ; toutes et tous pratiquent sous la forme d’un loisir ou d’un sport, selon leurs sensibilités ; toutes et tous ne sont pas annihilés aux yeux des autorités publiques et de l’opinion publique par les égarements d’une minorité.

L’engagement des bénévoles de la Fédération est considérable. Toutefois, la Fédération demeure un cœur à prendre : les bonnes volontés à intégrer l’équipe de la Fédération, voire les simples idées constructives, sont les bienvenues. Mais, surtout, la Fédération est à prendre à cœur : l’ensemble des réflexions, des projets, des décisions est pris dans l’unique intérêt des pratiquants.

Thibault


Jérôme MACÉ-FRANCAZAL

Né le : 13/03/1981

Adresse : Toulouse (31)

Club : Club Indépendant d’Airsoft – C08218

Marié et père de deux enfants, j’habite dans la région toulousaine où j’exerce le métier d’électricien dans le bâtiment.

J’ai commencé l’Airsoft fin 2012 et j’ai tout de suite accroché,
Membre fondateur de l’association « Club Indépendant d’Airsoft (CIA) » en 2013 dont je suis le président depuis 2015.

J’ai décidé de rejoindre l’équipe de la FFA, déjà très dynamique, pour les aider à avancer dans les projets, qui me paraissent tous importants, voir pour certains primordiaux !

Dans un contexte aujourd’hui assez tendu envers ce loisir, il serait bien de le promouvoir afin de redorer son image auprès du public extérieur, mais surtout communiquer sur un Airsoft responsable et convivial pour les initiés.

Si chacun venait emmener son petit caillou, nous pourrions créer des montagnes !

Jérôme

Camille SAD-PENON

Né le : 16/01/1999

Adresse : Essonne (91)

Club : Cercle d’Airsoft Paris-Saclay – F0910010

Actuellement étudiante en Master de droit, j’ai découvert l’Airsoft il y a seulement quelques années, mais ce n’est que récemment, en intégrant le Cercle d’Airsoft Paris Saclay et en rejoignant la Fédération, que je me suis intéressée de plus près à l’Airsoft.

L’Airsoft reste une pratique encore peu connue et qui n’a pas forcément bonne réputation, il est temps de changer tout cela ! Je n’étais moi-même pas convaincue au début, je me posais plein de questions, mais les bénévoles de la Fédération ont su répondre à mes interrogations sans hésitation.
Par conséquent, je souhaite moi aussi apporter ma pierre à l’édifice, afin de pouvoir mieux faire connaître notre pratique, mais aussi aider tous les pratiquants.

J’apporte ainsi mes connaissances en tant que chargé de dossier au sein de la commission juridique, mais aussi à présent, en tant que Secrétaire adjointe.

Camille


Laetitia CERVANTES

Née le : 11/11/1995

Adresse : Yvelines (78)

Club : Airsoft-Connexion – F0940007

Originaire de Lyon, je vis depuis bientôt 15 ans en région parisienne. Étudiante en “Manager Digital et métier de l’assurance” je vise le Bac+5.

Membre fondateur de l’association “Airsoft-Connexion” créée en 2014 et officialisée en préfecture en 2015, j’ai été secrétaire avant d’assurer le rôle de présidente, rôle que j’occupe depuis 2017.

J’ai découvert le monde de l’airsoft alors que je cherchais un holster pour un cosplay. Un magasin d’airsoft m’a alors expliqué cette pratique avec plaisir et passion. Étant assez curieuse de nature, je n’ai pas résisté très longtemps à l’envie d’essayer, et sans même me poser de questions et savoir si cela allait me plaire, j’ai acheté tout le matériel adéquat. Je fus conquise par cette pratique dès ma première partie.

Je savais que la Fédération Française d’Airsoft existait, mais j’ai toujours refusé que l’on demande l’affiliation à cause de rumeurs que j’avais entendu. Une belle bêtise de ma part oui ! En 2019, voulant vraiment adhérer à une fédération, j’ai décidé de contacter la FFA pour obtenir plus d’informations. Lorsque son président, Benoit MARIUS, m’a fait un retour par mail, je suis restée littéralement bouche bée… J’ai reçu une réponse positive, détaillée et argumentée, réponse dont j’ai pu vérifier rigoureusement toutes les informations données.

J’ai été étonnée du sérieux et de l’implication de la FFA dans le monde de l’Airsoft, cela ne correspondait absolument pas à l’image que j’en avais. Suite à cela nous avons décidé de demander l’affiliation à la Fédération Française d’Airsoft.

J’aimerais que l’airsoft soit un peu plus pratiqué par les femmes, même s’il y en a déjà plus qu’avant. L’airsoft n’est pas une activité réservée aux hommes : C’est une pratique mixte ! Je souhaite également que cette pratique soit reconnue comme elle devrait l’être, c’est-à-dire en bien.
Lorsque j’ai intégré la Fédération, c’était pour apporter mon aide, principalement sur le sportif. Par la suite, grâce à mon domaine d’étude et mes connaissances, j’ai évolué en intégrant également les commissions Prévention et Communication.

Les joueurs d’airsoft ont besoin de la Fédération afin de pérenniser notre activité face aux menaces qui pèsent. La Fédération a été présente de nombreuses fois lorsque l’airsoft était en difficulté.

J’adhère à la vision de l’Airsoft et aux valeurs défendues par la Fédération.

Laetitia

Foire aux Questions

La FFA (6)

La FFA, Fédération Française d’Airsoft, est, comme toute Fédération, une association loi 1901 qui regroupe d’autres associations.

La FFA, Fédération Française d’Airsoft, est, comme toute Fédération, une association loi 1901 qui regroupe d’autres associations.

Créée en 2009 par des airsofteurs pour défendre l’Airsoft, la FFA compte en 2023 plus de 4600 licenciés et plus de 300 clubs répartis dans toute la France jusqu’en Outre-mer.

Notre but est de préserver l’Airsoft, apporter un cadre légal, conserver la pluralité des pratiques tout en les diversifiant.

À noter que depuis 2016, la FFA est membre permanent de la Fédération Européenne d’Airsoft (EAF).

[voir la rubrique]

Une Fédération est une association loi 1901 qui rassemble des organismes associatifs possédant un objet proche, partageant des convictions similaires, ayant une cause commune ou agissant dans le même sens.

Une Fédération est une association loi 1901 qui rassemble des organismes associatifs possédant un objet proche, partageant des convictions similaires, ayant une cause commune ou agissant dans le même sens.

source: helloasso.com

La Fédération Française d’Airsoft a été reconnue comme “Représentant de l’Airsoft en France” par l’Assemblée Nationale dès 2010.

La Fédération Française d’Airsoft a été reconnue comme “Représentant de l’Airsoft en France” par l’Assemblée Nationale dès 2010.

Depuis, la FFA est régulièrement sollicitée par des partenaires institutionnels et gouvernementaux, notamment par le Ministère de l’Intérieur, ainsi que par les médias.

[voir la rubrique]

Demander l’affiliation, c’est rejoindre un réseau de plus de 250 clubs unis par les valeurs d’un Airsoft Responsable.
De par cette affiliation vous bénéficiez d’avantages…

Demander l’affiliation, c’est rejoindre un réseau de plus de 300 clubs unis par les valeurs d’un Airsoft Responsable. 

De par cette affiliation vous bénéficiez d’avantages tels que :

  • notre couverture d’assurance spécialement négociée pour vous ;
  • une lettre de recommandation pour vous aider dans votre recherche de terrain ;
  • nos conseils juridiques relatifs aux activités régies par la Fédération ;
  • profiter du retour d’expériences de nos clubs ;
  • etc. : lien

Au-delà de ces avantages, demander l’affiliation, c’est donner du poids aux actions de la Fédération comme en 2016 lorsque la FFA, en collaboration avec les fédérations d’airsoft européennes au sein de l’EAF, a obtenu un amendement sur le projet de classification des armes.

La FFA est avant tout une Fédération d’Airsofteurs pour les Airsofteurs.
Elle fonctionne grâce au travail de bénévoles…

La FFA est avant tout une Fédération d’Airsofteurs pour les Airsofteurs. 

Elle fonctionne grâce au travail de bénévoles qui s’investissent autour d’un objectif commun : construire l’Airsoft de demain. 

Ainsi, quoi de mieux que de devenir bénévole et de s’investir au sein de nos commissions pour faire entendre sa voix.

Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin”. 

lien : nous rejoindre

La FFA fonctionne grâce au travail de bénévoles, c’est pourquoi nous sommes continuellement preneurs de bonnes volontés !

La FFA est organisée en commissions de travail…

La FFA fonctionne grâce au travail de bénévoles, c’est pourquoi nous sommes continuellement preneurs de bonnes volontés !

La FFA est organisée en commissions de travail :

  • Commission Communication : rédaction de news, gestion de l’image médiatique, rédaction de cette FAQ, etc.
  • Commission Juridique : rédaction de contrats, travail avec les autorités, etc.
  • Commission Prévention : gestion du contrat d’assurance, étude des EPI, certificat médical spécifique Airsoft, etc.
  • Commission Airsoft Sportif : rédaction de règlements sportifs, organisation d’événements sportifs, etc.
  • Commission Formation : accompagnement à l’accueil des mineurs, premiers secours, etc.
  • Commission Technique : maintien et évolution du GESAD, maintien et évolution du site internet, etc.
  • Commission Événementiel : organisation d’événements, organisation de rencontres, etc.

Chaque commission est dirigée par un responsable et ouverte aux volontaires pour travailler sur les projets internes. Chacun peut tout à fait travailler dans une ou plusieurs commissions afin de proposer ses idées, de nouveaux dossiers, donner son avis, etc.

FFA membre permament de la fédération Européenne dAirsoft

La FFA sur Twitter

Enseignes Partenaires

Infos de nos partenaires

    Bientôt ici même, les news de nos partenaires.